Mesurez la diversité, mais surtout l'inclusion

J'assistais hier à ce panel organisé par l'Université Cornell intitulé Building Inclusive Workplace Cultures: Aligning HR Practices With Metrics to Drive Sustainable Change.

En tant que gestionnaire de projet, je suis très familière avec la notion d'indicateurs. En Diversité et Inclusion, les entreprises s'arrêtent malheureusement souvent à la mesure de la diversité (% représentativité tout confondu sans égard à l'accès aux postes décisionnels).


Elles ne s'intéressent généralement pas à la mesure de l'inclusion (taux de roulement des groupes sous-représentés, nombre de plaintes pour discrimination ou harcèlement psychologique, innovation & créativité, ...).


Dans les deux cas, il est utile d'obtenir des données quantitatives, mais pour réellement mesurer l'inclusion, il faut des données qualitatives.

Il faut prendre régulièrement le pouls de votre personnel sous-représentés, racisés, discriminés pour recueillir leur expérience, leur vécu, leurs émotions et les effets dévastateurs du manque de positionnement de l'entreprise.

Au-delà du discours cérébral des chiffres, toucher les décideurs, les collègues, les gens en position d'autorité aux réalités vécues par les groupes minoritaires et/ou discriminés peut amorcer un réel changement des mentalités pour bâtir des équipes et des organisations diversifiées inclusives.





© 2016 webmaster : www.sophielavigne.com